Comment est calculé l’IMC ?


L’indice de masse corporelle (IMC) est un indice de référence pour évaluer votre corpulence. Il est calculé en fonction de votre taille et de votre poids. La valeur de votre IMC va vous permettre de vous situer par rapport aux autres et à établir si vous êtes proches, ou non, de votre poids idéal. En effet, vous pourrez vous classer en tant que maigre, en situation de surpoids ou d’obésité. l’IMC est le seul indice de poids validé par l’OMS.

Comment est calculé l’IMC ?

L’indice de masse corporelle (IMC) permet d’évaluer les risques pour la santé liés à la maigreur ou au surpoids. Considérer votre poids seul n’a aucun sens, peser 90 kilos ne signifie pas la même chose pour une personne d’1m60 et d’1m90.
L’IMC se calcule grâce à une formule très simple : IMC = poids en kg/taille² en m. À noter que l’IMC ne dépend ni du sexe, ni de l’âge. Ainsi, l’IMC d’une femme de 20 ans est le même que celui d’un homme de 40 ans.
Aussi, l’IMC ne prend pas en compte les différentes masses qui composent votre corps. Si l’on veut être précis, il faut identifier le poids des différents liquides qui composent votre organisme, différencier la masse osseuse, la masse musculaire et la masse graisseuse. Deux individus peuvent avoir un même IMC, mais des corpulences différentes, où l’un aura un corps bien sculpté avec une masse musculaire plus élevé que la moyenne, et l’autre aura de la graisse abdominale bien présente.

Se classer avec son IMC

L’OMS déclare qu’un IMC “normal” devrait se situer entre 18,5 kg/m² et 25 kg/m². Si l’on sort de cet intervalle, soit on est considéré comme trop maigre, soit en surpoids.

  • IMC < 18,5 kg/m²

Cela signifie que votre poids est trop bas pour votre taille. On appelle ça l’insuffisance pondérale. Il est probable qu’un IMC faible soit le témoin d’une pathologie, de type carence, anémie, ostéoporose, etc. Il est recommandé dans ces cas-là de consulter un médecin. 

  • 18,5 < IMC < 24,9

Cet intervalle correspond à une corpulence adaptée et stable niveau santé. Pour avoir un IMC correct, il faut suivre une alimentation équilibrée, avec des apports de graisses limitées, et une activité physique régulière.

  • 25 < IMC < 29,9

Un IMC dans cet intervalle indique que vous êtes sûrement en situation de surpoids. Il est possible que votre IMC soit dans cet ordre-là si vous avez une masse musculaire élevé, conséquence d’un régime riche en protéine et d’un programme d’entraînement intensif. Bien évidemment, si c’est le cas, vous n’avez pas besoin de perdre du poids. En revanche, si ce n’est pas dû à un gain musculaire, il faut que vous éliminiez un surplus de graisse. Vous pouvez perdre du poids rapidement en adoptant un régime hypocalorique et en pratiquant régulièrement des exercices de cardio. 

  • 30 < IMC

Si votre IMC dépasse 30 kg/m², votre poids est trop élevé pour votre taille. Médicalement, votre corps est en situation d’obésité, cela signifie que votre taux de graisse est trop élevé. L’obésité augmente les risques d’avoir des complications au niveau respiratoires, cardiaques, articulaires. Elle augmente également les chances de développer un diabète ou un cancer. Si votre IMC est compris entre 35 et 39,9 l’obésité est qualifiée de sévère. Au-delà de 40, l’obésité est qualifiée de massive et il faut intervenir dans les plus brefs délais.

Les limites de l’IMC

L’indice de masse corporelle sert de repère pour savoir si on est en bonne santé au niveau corpulence. Cependant, il présente des limites d'interprétations. Il est non-adapté aux personnes âgées et aux femmes enceintes, ne prend pas en compte les liquides du corps (ni les œdèmes), et ne fait pas la distinction entre les différentes masses corporelles (musculaire, grasse, osseuse). Pour compléter l'IMC vous pouvez aussi déterminer votre morphotype.